Imaginez une batisse avec un étage  et un  toit plat.

Imaginez maintenant que les façades extérieures sont entièrement décorées, peintes avec des motifs empruntés à la vie courante, à la mythologie, à la nature...

Dans la façade principale une porte immense en bois travaillé, dans laquelle est percée une porte plus petite, beaucoup plus petite, celle qui s'ouvre lorsque l'on demande à entrer.

Il faut lever les genoux et incliner la tête, une façon comme une autre d'obliger à présenter son respect au maître des lieux.

C'est dans une première cour, celle réservée à la vie publique que l'on de redresse.

 De petites pièces tout autour pour recevoir et traiter les affaires. C'est  le domaine des hommes.

Partout des peintures. Les havelis sont des maisons de riches marchands. rien n'est trop beau pour impressionner les visiteurs.

Haveli_panoPremière cour d'une haveli de Mandawa

Au fond de cette cour, une porte vers une deuxième cour, celle de la famille. Tout aussi richement décorée.

C'est le lieu de vie de la maison. là où on prepare les repas, où on mange, où on se marie, où on célèbre les multiples fêtes du calendrier indien.

C'est le domaine des femmes et des enfants toutes générations confondues.

Tout autour de la cour, des pièces petites et basses, qui gardent la fraicheur lors des jours. Des réserves, des cuisines au rez de chaussée, des chambres au premier étage.

Un escalier permet d'accéder au toit terrasse, des marches hautes des portes petites, toujours baisser la tête... le respect partout dans la demeure...

Un point de vue sur le village, l'autre lieu de vie la maison, où les enfants jouent en rentrant de l'école, où l'on dort lorsqu'il fait trop chaud à l'intérieur et où l'on fait voler les cerfs-volants...

Imaginez des dizaines de demeures de ce type dont beaucoup sont à l'abandon faute de moyens pour les entretenir.

Des trésors qui disparaissent peu à peu, préservés ça et là avec les moyens du bord. Certaines transformées en hotels, d'autres comme témoins d'une époque.

à découvrir dans toute la région du Shekhawati ... à Mandawa, Nawalgarh ou encore Fatephur... loin des hordes de touristes.